Les danses klezmer

PLAYLIST en bas de page

Le klezmer est une musique instrumentale de fête autrefois pratiquée dans les communautés juives en Europe de l’Est lors de l’accompagnement des mariages ou de festivités religieuses joyeuses. Le terme "klezmer" dérive de l’hébreu "kli zemer" qui signifie "instruments du chant".
Depuis le 16ème siècle, la danse faisait partie intégrante des festivités juives d’Europe de l’Est. Mais aucune danse juive ashkénaze n’était spécifique à une communauté : la plus grande partie du répertoire - danses en ligne, en cercle, en couples, etc. - était cosmopolite ou comprenait des éléments empruntés à l’environnement non juif.
Cependant, les Juifs utilisaient un langage corporel qui les différenciait des non Juifs pratiquant les mêmes danses, en particulier par des mouvements des bras et des mains, ainsi que par le jeu de jambes chez les jeunes hommes.

Au cours des mariages, une partie importante du rituel consistait en des danses visant à honorer la mariée (mitzve tants), les invités de marque, les beaux-pères, les ancêtres, les rabbins présents... ou encore à mimer des sentiments "convenus" comme la colère : broyges tants puis la réconciliation : sholem tants.

La musique klezmer accompagnait de nombreux styles de danses. En voici quelques exemples :

  • Le sher était considéré comme "la" danse ashkénaze par excellence. Les participants étaient répartis en quatre couples mixtes (ou de femmes seulement chez les orthodoxes). La danse débutait par une "promenade" en cercles, puis en couples. Après quoi, chaque danseur invitait successivement les quatre partenaires féminines du groupe à danser avec lui au centre du cercle.
  • Le khosidl évoque les hassidim même si son origine est probablement profane. C’est une danse en solo sur un zemerl (mélodie d’inspiration religieuse). Elle commence généralement à un tempo modéré et s’accélère peu à peu jusqu’à atteindre en principe un enthousiasme extatique...
  • La hora "lente" ou "roumaine" est une danse en cercle (ou en ligne) sur une musique à 3 temps, courante chez les Juifs et les non-Juifs en Roumanie (Moldavie, Bessarabie, Bukovine) et dans certaines régions d’Ukraine.
  • Le freylekhs ("joyeux") est une danse juive en ligne ou en cercle sur une musique à 2 temps. De par sa simplicité, elle était très répandues dans les communautés juives d’Europe de l’Est. Vive, joyeuse, elle se veut néanmoins empreinte de spiritualité. Elle se caractérise par de longues marches sur des pas, parfois traînants, parfois chassés et parfois assortis de coups de talons. Ces pas diffèrent d’un shtetl à un autre, laissant une large place à l’improvisation.
  • Le bulgar est aussi une danse vive en cercle, en ligne ou en couples, sur un rythme proche du freylekhs, apparue chez les Juifs en Roumanie et au sud de l’Ukraine à la fin du 19ème siècle. Se tenant par les mains, les danseurs font des pas vers l’avant ou l’arrière, mais toujours plus marqués vers la droite afin que le cercle tourne.
  • Le terkisher , une danse hassidique sur un rythme "à la turque" (similaire au tango ou au syrtos)
  • La patsh tants est une contre-danse en cercle des Juifs polonais. La musique en est très typée, puisqu’elle requiert, à des moments précis, de frapper dans ses mains ou de taper des pieds.

Zev Feldman dirige une danse "bulgar" lors d’un atelier de danses klezmer, Yiddish Summer Weimar, 2009

Zev Feldman présente la danse khosidl

Source : "Danses yiddish, klezmer, ashkenazes ou du shtetl" sur le site dédié à la musique klezmer de Michel Borzykowski

Lire l’article Le klezmer : musique d’hier et d’aujourd’hui

En savoir plus sur le livre La danse traditionnelle juive ashkénaze de Danielle Bailly & Michel Borzykowski

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Doina and Hora - Jacob Hoffman with Kandel’s Orchestra

  • Der Shtiler Bulgar — Shpil Es Nokh a Mol - Kapelye

  • Bulgar - Marty Levitt

  • Frailachs - Sam Musiker

  • The Bride’s Waltz - Zev Feldman, Andy Statman

  • Der Skyliner Khosid - The Andy Statman Klezmer Orchestra

  • Terkisher Yale-ve-yove Tants - Naftule Brandwein

  • Lebedik un freylech - The Klezmer Conservatory Band

  • Moldavian Hora - Kapelye

  • Traditional Dances - Sam Musiker

  • Scotchna - The Andy Statman Klezmer Orchestra

  • Litvak Square Dance - Mickey Katz

  • Honga Ciganesta - Naftule Brandwein’s Orchestra

  • Kolomeykes - Di Galitzyaner Klezmorim

Lire tout

Vous aimerez aussi

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)

Jacques Offenbach et ses proches - De la synagogue à l’opéra

NOUVELLE PUBLICATION AUX EDITIONS DE L’IEMJ, ce CD nous fait découvrir des oeuvres hébraïques inédites d’Isaac et Jacques Offenbach, Giacomo Meyerbeer, (…)

Colloque à Hanovre : Magnifiée et sanctifiée, la musique des prières juives II

Du 9 au 12 septembre 2019 à l’Université de Hanovre (ALLEMAGNE), colloque international sur la musique liturgique juive. Hervé Roten, Directeur de (…)

Colloque Musica Judaica : Musique juive entre tradition orale et tradition écrite

Les 14 & 15 juillet 2019 à Oxford (ANGLETERRE), colloque international dans lequel Hervé Roten, Directeur de l’Institut Européen des Musiques (…)