Frankel, Joseph (Lieutenant) (1885-1953)

logo bio Joseph Frankel

Notice compilée et traduite par Patrick Berman

Joseph Frankel est né à Kiev, en Ukraine. Après être passé par le Conservatoire de Kiev, il devient chef d’orchestre dans l’armée du tsar, et participe, à ce titre, à une tournée aux USA en 1904 en dirigeant l’orchestre militaire du 14e Régiment.

Au début des années 1910, il dirige des orchestres de théâtre à New-York. Il est en tournée en Amérique du Sud avec un orchestre symphonique russe quand éclate la Première Guerre Mondiale. Il prend alors la nationalité américaine et devient chef d’orchestre dans l’armée américaine.

Après la guerre, il enregistre des morceaux traditionnels aussi bien que ses propres compositions de musique contemporaine, dont le « Yiddishe Blues ».
Le « Yiddishe Blues » est une expérimentation de Joseph Frankel qui date de 1918. Ce morceau est un mélange de sensibilité « ragtime » dans le rythme syncopé et l’instrumentation, avec une ligne mélodique klezmer qui utilise le mode cantorial « Mi Shebeyrakh ».

De la même manière, en ajoutant son grade de « Lieutenant » dans l’armée américaine à son nom, Lieutenant Joseph Frankel adresse un signal fort de son appartenance à la nation américaine sans jamais renier son appartenance au peuple juif.

De nos jours, nombre de formations klezmer reprennent son travail d’hybridation musical.

En savoir plus

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

Conférence : La musique synagogale à Bordeaux : du Temple de la rue Causserouge (1812) à l’inauguration de la Grande Synagogue (1882), par Hervé Roten

Le 4 décembre 2022 à partir de 14h au CAPC Musée d’art contemporain, à Bordeaux, conférence de Hervé Roten donnée…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…