Halphen, Fernand (1872-1917)

Biographie constituée par Georges et Henriette Halphen, les enfants de Fernand Halphen

Né en 1872, Fernand Halphen est mort pour la France en 1917. Il était Capitaine du 13e régiment territorial d’Infanterie et Chef de musique.

Entré à 19 ans au Conservatoire National de Musique de Paris, Fernand Halphen y fut l’élève de Guiraud, Massenet, Gédalge. Il suivra également des cours particuliers auprès de Fauré. En 1896 il obtient le 2e grand prix de Rome de composition musicale. Il est le créateur de nombre d’ouvrages importants, mélodies, symphonie, sonate, pièces pour violon, violoncelle, piano, cor…

Sa « féérie lyrique » en 1 acte, le Cor fleuri, est donnée en 1904 au Théâtre de l’Opéra Comique à Paris pour 10 représentations ; le second tableau de cette œuvre a été immortalisé par une toile du peintre symboliste Lévy Dhurmer et donnée au « Musée départemental de l’Oise » à Beauvais où il est exposé.
Fernand Halphen composa aussi de la musique religieuse et deux de ses psaumes appartiennent au répertoire des synagogues.
Parmi ses élèves il faut signaler Mademoiselle Zambelli, danseuse étoile de l’opéra de Paris et Mistinguett.

Par testament rédigé au front il avait légué au Conservatoire National de Musique de Paris une somme très importante pour la création de la « Fondation Fernand Halphen » destinée à aider les élèves de composition musicale, à leur permettre d’entendre leurs œuvres à l’orchestre et à améliorer leur existence jusqu’à la sortie du Conservatoire, à remettre aussi une récompense, chaque année, au musicien ayant obtenu le grand prix de Rome de composition, et enfin à créer des bourses.

Fernand Halphen était très aimé de tous, généreux, intelligent et très cultivé.

Vous aimerez aussi

François Meïmoun, Kaddish, pour mezzo & quatuor à cordes

La partition de son Kaddish pour mezzo-soprano et quatuor à cordes, éditée aux Editions de l’IEMJ a été donné en…

Meïmoun, François (1979)

Jacques Kluger est né le 23 janvier 1912 à Anvers. Son père, Maurice, diamantaire né à Wisjnicz en Galicie (aujourd’hui…

La “Nouvelle école juive de Saint-Pétersbourg”

Le 16 juin 2022 à 20h, au Archives nationales / Hôtel de Soubise - Paris. Concert proposé par l'IEMJ, les…

Jacques Arnold, une vie au service de la hazzanout

Dans la série « Parcours de vie », découvrez la personnalité attachante du chantre Jacques Arnold qui nous retrace notamment…