Les chants de shabbat dans le rite algérien

Une sélection de chants de shabbat d’Algérie interprétés par Georges Haik, Haim Harboun, André Taieb, Adolphe Attia, Albert Bouadana, Malkiel Benamara, Philippe Darmon, Enrico Macias

Le shabbat, jour de repos, est une institution de la vie juive. Et les chants qui rythment ce jour particulier, y tiennent une large place, tant à la synagogue avec les cinq office de Kabbalat shabbat à Motsei shabbat, qu’à la maison avec les rituels de l’allumage des bougies, le Kiddoush (bénédiction du vin) du vendredi soir, le Birkat hamazone (action de grâce à la fin du repas), ou encore la Havdala (dernier Kiddoush clôturant le shabbat). Il est également d’usage de chanter, au cours des quatre repas de shabbat, de nombreuses poésies religieuses appelées Zemirot (ou Tish nigunim chez les hassidim).
Le shabbat permet ainsi de trouver sa voie intérieure par le biais de sa voix extérieure.

La playlist suivante vous présente une sélection d’airs de shabbat interprétés par des chantres originaires de Tlemcen, Constantine ou Alger, tels notamment Georges Haik, Haim Harboun, André Taieb, Adolphe Attia, Philippe et Jonathan Darmon… A noter qu’un certain nombre de morceaux de cette playlist sont, pour les besoins de l’enregistrement, accompagnés d’instruments de musique, dont la pratique est interdite durant le shabbat dans la plupart des communautés juives.

Lire l’article sur les chants de shabbat

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Le Seder de Roch Hachana chez les Juifs d’Afrique du Nord

Le Seder du soir de Roch Hachana consiste en la consommation d’aliments symboliques - connus sous le nom de simanim…

Thieves of Dreams – Zloději snů

Lors du décès récent de sa mère, Lenka Lichtenberg découvre deux cahiers en lambeaux contenant des poèmes écrits à la…