Les faces cachées de la musique juive : Musiques Dub et Hip Hop

Une émission de radio présentée par Hélène Engel

LES FACES CACHÉES DE LA MUSIQUE JUIVE – 2012 – RADIO SHALOM Montréal (1650 AM)


Musiques Dub et Hip Hop.

Dans son émission les faces cachées de la musique juive, Hélène Engel se lance dans la modernité avec la présentation de 2 CD qui utilisent des formes ou techniques contemporaines : le dubbing et le Hip Hop, dans leurs expressions juives.

Dans la première partie, elle nous présente notamment l’album Adonai in dub du bassiste David Gould, produit par John Zorn en 2001, aux couleurs reggae et aux sonorités très électro. Le morceau Adonaï noise dub, que nous propose d’écouter Hélène Engel pose la question de savoir comment chacun se représente la voix de Dieu.

Se référant à un disque-compilation composé de différents artistes Hip Hop, Hélène Engel, dans les 2 dernières parties de l’émission, nous présente un extrait du groupe Blood of Abraham, qui s’est formé en 1993. Après un premier album sorti dans un contexte de fortes tensions entre les communautés juive et noire, le groupe sort un second album intitulé Eyedollartree dont on écoute l’extrait Only the wise.

Egalement présent dans cette compilation d’artistes Hip-Hop, le rappeur américain Remedy, premier rappeur blanc et juif, affilié au collectif Wu-Tang Clan, dont le morceau le plus connu est Never again, relatif à la Shoah. Hélène Engel nous propose ici d’écouter A Muslim and a Jew qui s’attache à présenter les 2 pans du conflit israélo-palestinien, avec, pour médiateur, le leader de Wu-Tang.

h._engel_10mm.jpgHélène Engel est une chanteuse de formation classique, musicologue, auteur, compositrice, interprète et arrangeuse. Elle est passionnée par tous les aspects de la musique juive, du collectage sur le terrain aux compositions actuelles. Installée à Montréal, elle anime l’émission “Les faces cachées de la musique juive” sur Radio SHALOM Montréal.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…