Jewish Identities

Klára Móricz

University of California Press, 2008, 468 p.

Un réexamen du concept d’identité juive en musique

Ce livre présente une contribution décisive mais ouverte à la controverse sur l’histoire de la modernité musicale.

L’auteur scrute radicalement et en profondeur les concepts de l’identité juive, remettant en ordre notre compréhension de la « musique juive », comme une excroissance d’idéologies utopiques, du nationalisme, du racisme. Ce livre se veut un document fondamental de l’histoire du modernisme musical européen.

Klára Móricz examine minutieusement les concepts d’identité juive et réorganise les idées sur la “musique juive” du XXe siècle à travers trois études de cas : premièrement, les compositeurs juifs russes des deux premières décennies du XXe siècle ; deuxièmement, le Suisse américain Ernest Bloch ; et troisièmement, Arnold Schoenberg. En examinant ces compositeurs dans le contexte du nationalisme juif émergent, des théories raciales répandues et des tendances utopiques de l’art moderniste et de la politique du XXe siècle, Móricz décrit une trajectoire allant des techniques nationalistes paradigmatiques à une notion abstraite du judaïsme, en passant par des hypothèses sur la présence involontaire d’essences raciales.

Commander le livre

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…

Conférence – La place de l’orgue dans la tradition juive – Hervé Roten

Dimanche 24 octobre 2021 de 14h à 15h - LE KARE - Boulogne-Billancourt (92100). Conférence sur l’évolution du rôle de…