Cooper, Adrienne (1946-2011)

logo bio Adrienne Cooper

Hommage à une grande interprète et pédagogue de la chanson yiddish

Adrienne Khana Cooper (1er septembre 1946 – 25 décembre 2011) était chanteuse – l’une des grandes interprètes de chanson yiddish de notre époque – et militante. Elle a joué un rôle majeur dans le renouveau de la musique klezmer par le rayonnement de sa pédagogie.

Elle a aussi été directrice adjointe au YIVO, l’Institut scientifique yiddish à New York, directrice de la programmation au Musée des Chinois en Amérique, et directrice des programmes au Workmen’s Circle (Arbeter Ring, Cercle des Travailleurs).

Elle a co-fondé Klezkamp, et fut membre du Bureau de l’Association “Juifs pour la Justice raciale et économique” (JFREJ) jusqu’à l’été 2011, quand elle a été diagnostiqué d’un cancer, qui l’a emportée le 25 décembre 2011.

Sa fille, Sarah Gordon est chanteuse, notamment avec son groupe “Yiddish Princess”.

Visiter son site

Voir son interview sur le site du Yiddish Book Center

En lire plus sur le site Jewish Women Archives

Sa nécrologie dans le New York Times, le 28 décembre 2011

Écouter l’émission de radio Les faces cachées de la musique juive, présentée par Hélène Engel, dédiée à la mémoire d’Adrienne Cooper

En écoute
(extrait) :
Adrienne Cooper interprète “Dem Fideles Neshome” (l’âme du petit violon), sur l’album Vaserl publié par le Yugntruf (l’appel des jeunes) en 1978 pour présenter les nouvelles chansons yiddish de la jeune génération d’artistes. La chanson est composée par Josh Waletzky sur un poème de Shike Driz.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Oras Dezaoradas – Lily Henley

Dans ce CD, la chanteuse et violoniste américaine Lily Henley revisite les chants judéo-espagnols de son enfance, forte de son…

Fonds Peyrotte

Arrivé mystérieusement par la poste le 24 janvier 2022, ce fonds de 42 partitions manuscrites des années 1920 provenant de…

François Meïmoun, Kaddish, pour mezzo & quatuor à cordes

La partition de son Kaddish pour mezzo-soprano et quatuor à cordes, éditée aux Editions de l’IEMJ a été donné en…