Fonds Jacques Arnold

Hazzanout Ashkénaze

Formé au Séminaire Israélite de France par des maîtres tels Léon Algazi ou encore Alberto Hemsi, Jacques Arnold a officié en tant que hazzan durant des dizaines d’années, notamment à l’oratoire de la Fondation Rothschild, situé rue Picpus dans le 12ème arrondissement de Paris.

Les documents qu’il a patiemment accumulés tout au long de sa carrière comportaient en 2018 près de 200 documents : principalement des disques vinyles des plus grands cantors ainsi que des bandes magnétiques collectées durant les années 1970.

Actuellement installé à Jérusalem où il coule une retraite heureuse, Jacques Arnold consacre une partie de son temps à l’Institut Européen des Musiques Juives en apportant son aide précieuse à l’identification de nos archives sonores (cassettes audio et bandes magnétiques) afin de permettre leur catalogage minutieux.

doc_1_jacques_arnold.jpg

Ces archives sont désormais consultables sur le catalogue de nos collections (accéder au fonds d’archives de Jacques Arnold) ou sur rendez-vous auprès de l’Institut Européen des musiques Juives (contact@iemj.org).

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

La playlist orientale de l’été…

Au cours de ce voyage, nous vous invitons à chanter et danser au gré des plus belles voix de ce…

La playlist israélienne de l’été…

Pour vous accompagner tout au long de l’été, voici une sélection des tubes les plus entraînants de la musique israélienne

La Musique Juive en Espagne

Article sur la situation historique de la Musique Juive en Espagne, par Jorge Rozemblum, directeur de Radio Sefarad et correspondant…