Greif, Olivier (1950-2000)

logo bio Olivier Greif

par Bruno Fraitag

Olivier Greif est né le 3 janvier 1950 à Paris. Son père a étudié le piano en Pologne avant d’émigrer en France et de devenir médecin. Enfant prodige, Olivier entre au CNSM de Paris à dix ans, puis se perfectionne à New York auprès de Luciano Berio.

Il compose une première série d’œuvres très personnelles, à l’écart des courants en vogue, de 1961 à 1981. Après une “recherche spirituelle” d’une dizaine d’années auprès d’un maître indien établi à New York, il écrit, à partir de 1991, une nouvelle série d’œuvres, intenses et sombres : « dans les dix dernières années de sa vie, Olivier Greif a empilé les chefs-d’œuvre » (Nicolas Bacri).

Il évoque des sujets qui ont marqué son enfance : la guerre, le séjour de son père à Auschwitz, la disparition d’une grande partie de sa famille dans les camps.

Gravement malade à deux reprises, il meurt à son domicile le 13 mai 2000, âgé de 50 ans. Olivier Greif commence actuellement à s’imposer comme l’un des très grands compositeurs du XXème siècle.

Vous aimerez aussi

Sephardic Pizmonim Project

Archives musicales numériques de la communauté séfarade d'Alep

Léon Algazi (1890-1971), un pionnier des musiques juives en France

Dans la série « Parcours de vie », Jacques Algazi (1934-2021) nous dévoile la vie de son père, Léon Algazi…

Heichal Menachem

(New York, Etats-Unis) Site Loubavitch donnant accès à plus de 500 nigounim traditionnels écoutables en ligne !

Sefarad in the piano – Toni Costa

Inspiré par la poésie populaire judéo-espagnole, le jazz, la musique ancienne et les rythmes populaires du flamenco, le pianiste Toni…