Le chant des prières dans le rite algérois

Interprété par Zabulon Sebban (1911-1983)

Une sélection de prières interprétées par Zabulon Sebban (1911-1983), hazzan de 1927 à 1961 au Grand Temple d’Alger

Lors de son adolescence, Zabulon Sebban a suivi le Séminaire rabbinique « Ets Haïm » d’Alger, avec comme condisciples les futurs grands Rabbins Meyer Jaïs (Paris), et Simon Morali (Nancy puis Nice). Par ses maîtres, (le grand Rabbin Dayan Isaac Hanoune, les grands Rabbins Loufrani et Isaac Morali), il a acquis une profonde connaissance des textes ainsi que le goût des études.

Hazzan bénévole de 1927 à 1961 au Grand Temple d’Alger, puis à la petite synagogue de la rue Sainte, il excelle dans la liturgie traditionnelle. Chanter partager et enseigner en même temps, c’est ce qu’il faisait notamment, lorsqu’il exprimait, par le silence ou le rythme, tel ou tel mot (voire une syllabe) dans une phrase, qui s’avérait particulièrement important pour la meilleure compréhension de la prière. Sa voix douce, chaude et modulée, laisse entrevoir les origines des mélodies : Espagne, Portugal, Maroc, Alger…

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Fonds Peyrotte

Arrivé mystérieusement par la poste le 24 janvier 2022, ce fonds de 42 partitions manuscrites des années 1920 provenant de…

François Meïmoun, Kaddish, pour mezzo & quatuor à cordes

La partition de son Kaddish pour mezzo-soprano et quatuor à cordes, éditée aux Editions de l’IEMJ a été donné en…

Concert La Nouvelle école juive de Saint-Pétersbourg

Le 16 juin 2022 à 20h, aux Archives nationales / Hôtel de Soubise - Paris. Concert proposé par l'IEMJ, les…