Le chant des prières dans le rite algérois

Interprété par Zabulon Sebban (1911-1983)

Une sélection de prières interprétées par Zabulon Sebban (1911-1983), hazzan de 1927 à 1961 au Grand Temple d’Alger

Lors de son adolescence, Zabulon Sebban a suivi le Séminaire rabbinique « Ets Haïm » d’Alger, avec comme condisciples les futurs grands Rabbins Meyer Jaïs (Paris), et Simon Morali (Nancy puis Nice). Par ses maîtres, (le grand Rabbin Dayan Isaac Hanoune, les grands Rabbins Loufrani et Isaac Morali), il a acquis une profonde connaissance des textes ainsi que le goût des études.

Hazzan bénévole de 1927 à 1961 au Grand Temple d’Alger, puis à la petite synagogue de la rue Sainte, il excelle dans la liturgie traditionnelle. Chanter partager et enseigner en même temps, c’est ce qu’il faisait notamment, lorsqu’il exprimait, par le silence ou le rythme, tel ou tel mot (voire une syllabe) dans une phrase, qui s’avérait particulièrement important pour la meilleure compréhension de la prière. Sa voix douce, chaude et modulée, laisse entrevoir les origines des mélodies : Espagne, Portugal, Maroc, Alger…

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Le Seder de Roch Hachana chez les Juifs d’Afrique du Nord

Le Seder du soir de Roch Hachana consiste en la consommation d’aliments symboliques - connus sous le nom de simanim…

Thieves of Dreams – Zloději snů

Lors du décès récent de sa mère, Lenka Lichtenberg découvre deux cahiers en lambeaux contenant des poèmes écrits à la…

Les faces cachées de la musique juive : Leibu Levin

ÉMISSION de RADIO présentée par Hélène Engel, diffusée sur Radio SHALOM Montréal en 2014. Dans cette émission, Hélène Engel nous…