M. Offenbach nous écrit

Lettres au Figaro et autres propos réunis et présentés par Jean-Claude Yon

Publié en janvier 2019 aux Éditions Actes Sud Beaux-Arts/Palazzetto Bru Zane, cet ouvrage de Jean-Claude Yon basé sur la correspondance d’Offenbach avec le fondateur du Figaro, nous offre un accès privilégié à la pensée et à la personnalité d’un musicien aussi à l’aise avec les mots qu’avec les notes.

Offenbach fêté en 2019 pour le bicentenaire de sa naissance (1819), paraît comme toujours : incontournable sur la scène du divertissement lyrique, mais conspué, dénaturé, parodié… Les lettres réunies ici, annotées, commentées, analysées démontrent l’intelligence d’un auteur des boulevards qui avait déjà tout compris de la société médiatique qui est la nôtre au XXIè : une conscience affûtée, celle d’un communicant très pertinent.

De 1854 jusqu’à sa mort, Jacques Offenbach adresse au Figaro pour publication des dizaines de lettres : arguments publicitaires, défenses aux attaques qui lui sont faites, informations amusantes et piquantes propres à un esprit impertinent et fantaisiste : un artiste délirant qui manie aussi à mots couverts la critique espiègle et l’irrévérence contre toutes les formes de pouvoir. Lecteur et commentateur inspiré, Jean-Claude Yon*, grand historien du Théâtre en France au XIXe siècle et auteur d’une magistrale biographie sur Jacques Offenbach, est l’initiateur de cette collection épistolaire de première qualité, qui nous mène au cœur de la pensée médiatique de l’auteur de La Belle Hélène, de La Périchole, des Contes d’Hoffmann.

“Nous avons, je puis le dire, réussi chacun dans le genre que nous avons créé, lui dans l’opérette-bouffe, moi dans le petit journalisme ; nos succès ont été frères, car ceux qui vont entendre la musique d’Offenbach lisent le Figaro et réciproquement”, écrivait en 1873 Hippolyte de Villemessant. En effet, de 1854 à sa mort en 1880, Jacques Offenbach, fort de son amitié avec le fondateur du Figaro, fit de celui-ci son journal, y publiant de nombreuses lettres ouvertes et une grande variété de textes. En rassemblant et commentant ce corpus original, riche de près de cent vingt textes, Jean-Claude Yon nous transporte au cœur de l’aura médiatique de l’auteur de La Belle Hélène et nous offre un accès privilégié à la pensée et à la personnalité d’un musicien aussi à l’aise avec les mots qu’avec les notes.

* Jean-Claude Yon est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Spécialiste d’histoire des spectacles du XIXe siècle, il est directeur du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC). Il est également directeur d’études cumulant à L’École Pratique des Hautes Études (EPHE).

Consulter la biographie sur Jacques Offenbach
Écouter les émissions de radio de Laure Schnapper des 16 et 30 janvier 2019 sur Judaïques FM sur Jacques Offenbach
Lien vers ouvrage – Éditions Actes Sud

Vous aimerez aussi

Viniciu Moroianu joue Georges Enesco

CD regroupant des travaux du compositeur roumain Georges Enesco pour piano et orchestre de musique de chambre. Il y figure…

Kantikas i Dichas Infantiles Sefardis

Ce remarquable coffret, contenant un CD de 12 chansons, un livret et un DVD, résulte de la collaboration fructueuse entre…

Klezmer Attitude : le groupe “Klezmorim”

ÉMISSION DE RADIO présentée par Edmond Ghrenassia, diffusée sur RADIO JUDAÏCA Lyon, le LUNDI 3 MARS 2008. Présentation du plus…