Shbahoth

Iraqi-Jewish Songs from the 1920's

La communauté juive irakienne comptait près de 125.000 juifs avant l’émigration massive en Israël au début des années 1950. Il s’agissait d’une des plus anciennes communautés de diaspora, dont on fait remonter l’existence à la destruction du premier temple de Jérusalem et à l’exil babylonien, il y a environ 2.500 ans.
Durant ces 2.500 ans, les juifs irakiens ont développé des coutumes locales, notamment dans le chant des prières, désigné par le terme Shbahoth. Les Shbaroth étaient chantées par un «Maître des prières» (Abou Shbaroth) et l’assemblée des fidèles à Chabbat, mais aussi pendant d’autres fêtes importantes, telles Soukkot, ou les pèlerinages sur les tombes d’Ezekiel ou d’Ezra.

Dans les années 1920, la plupart des instrumentistes irakiens étaient juifs. Ils tinrent un rôle très important durant le premier congrès international de musique arabe, qui se tint au Caire en 1932. Lorsque fut créée la radio irakienne en 1936, tous les ensembles instrumentaux, à l’exception des percussions, étaient composés de juifs.

Ce CD, constitué de disques 78 trs remastérisés, nous livre des enregistrements rares et précieux de la tradition juive irakienne, avant sa profonde transformation dans la société israélienne.

(Explications extraits de la notice du CD Shbaroth)

cd_674_couv4_siteiemj.jpg

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…