The Lost Paradise

Par Jonathan Glasser

The lost Paradise – Andalusi Music in Urban North Africa
The University of Chicago Pressbook
352 pages, © 2016, Chicago Studies in Ethnomusicology


Pendant plus d’un siècle, les citadins du Maghreb ont cherché à protéger et raviver la musique andalouse, prestigieuse tradition culturelle arabe originaire du “paradis perdu” que représentait l’Espagne médiévale. Pourtant, malgré la consécration du répertoire andalou comme musique classique nationale de l’Afrique du nord post-coloniale, ses dévots continuent à la considérer comme étant menacée de disparition. Dans The Lost Paradise, Jonathan Glasser explore les rapports paradoxaux entre ce patrimoine culturel et les questions de personnification, généalogie, secret et classe sociale qui ont souvent été au cœur de la pratique de la musique andalouse.

A travers une recherche historique et ethnographique de la musique andalouse d’Alger et Tlemcen, l’auteur montre comment cette peur de voir disparaître la musique andalouse a émergé de la pratique musicale elle-même, et est devenue centrale dans sa philosophie. Le résultat en est un examen approfondi de la survie et de la transformation de cette musique, ainsi qu’une méditation sur la temporalité, le travail, le colonialisme, le nationalisme, et sur la relation des vivants face aux morts.

Commander le livre

Vous aimerez aussi

Conférence : Les traditions musicales de la communauté juive hispano-portugaise à partir du XIXe siècle, par Hervé Roten

Le 4 décembre 2022 à partir de 14h au CAPC Musée d’art contemporain, à Bordeaux, conférence de Hervé Roten donnée…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…

KALARASH – Musique klezmer, chansons yiddish et françaises

Ce 8e CD de la Collection Découvertes regroupe des airs de musique klezmer, des chansons yiddish et françaises, de Kalarash,…