Yom Kippour 2

Yom Kippour, appelé communément «jour du grand Pardon» est l’une des fêtes les plus solennelles de l’année juive.
Cette solennité débute à la tombée de la nuit par la prière symbolique du Kol Nidré, au cours de laquelle les fidèles demandent humblement à Dieu d’annuler tous les vœux, les serments, les engagements et les promesses formulés depuis Kippour dernier jusqu’à celui-ci, et qui n’ont pu être respectés.

La mélodie traditionnelle de cette prière a toujours exercé un véritable pouvoir de fascination et d’envoûtement, non seulement dans le monde ashkénaze – où fait rarissime cette prière est chantée sur le même air dans toutes les communautés – mais également chez de nombreux compositeurs, juifs et non-juifs qui y ont puisé une source d’inspiration pour composer des oeuvres de toute beauté.

doc_1_kippour_2_500px65.jpgDurant les cinq offices de Kippour (Kol Nidré, Chaharit, Minha, Neïla et Arvit), les fidèles jeunent et prient à la synagogue, jusqu’à la sonnerie du Chofar qui marque symboliquement la fin de la fête, et de cette période de dix « jours terribles » (Yamim noraïm) entre Roch Hachana et Kippour, où le destin de chaque être humain est scellé devant l’Eternel.

 

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Tsuzamen – Sirba Octet

Cet album est un formidable témoignage d’espoir : celui des juifs, des Arméniens, des tziganes dont le Sirba Octet a…

Fonds Jacinta

Déposé à l’IEMJ en mai 2022 par l’artiste, le fonds d’archives de Jacinta comporte une quarantaine de photographies, de sa…

Jacinta, entre chansons yiddish, judéo-espagnole et tango

Dans la série « Parcours de vie », découvrez la personnalité attachante de Jacinta, une interprète d’origine argentine qui chante…

Jacinta, une vie en chanson

Découvrez une sélection de chansons yiddish, judéo-espagnoles, argentines et française de Jacinta, une artiste à la voix d’or