Le rêve du monde

Olivier Greif

Diapason d’or de l’année 2010

Pianiste somptueux, incomparable déchiffreur, Olivier Greif a laissé de beaux témoignages de son talent. Ce programme publié sous le label INA Mémoire Vive, entièrement consacré à Olivier Greif, compositeur et interprète de ses œuvres, parfois entouré d’amis interprètes, comporte de nombreuses créations et un inédit de jeunesse.

Ceci en fait un album de « référence », dans la mesure où les partitions d’Olivier Greif comportent peu d’indications de tempo, de dynamique ou de caractère.

Avec des enregistrements réalisés entre 1962 et 1997, cet album dresse un portrait sans égal de l’œuvre d’un des créateurs les plus attachants de la seconde moitié du siècle dernier, disparu brutalement en 2000, et marqué par la Shoah.

Parmi les références d’Olivier Greif à la Shoah, « Le Rêve du monde, composé en 1993, est lié à une prise de conscience de l’importance dans sa vie du souvenir de la détention de son père à Auschwitz. La représentation de la guerre devient très sombre et tient une place centrale dans tout le reste de son œuvre. Plusieurs motifs obsessionnels du Wagon plombé pour Auschwitz, « allusion directe à l’Holocauste », où « le peuple juif est personnalisé par un chant synagogal », seront repris et dilatés dans L’Office des naufragés (1997-2000), œuvre-monde s’il en est. »

Lire la biographie d’Olivier Greif sur le site de l’IEMJ

Voir le site internet consacré à Olivier Greif

Commander le CD

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…