Les affiches de concerts de Jacques Chalude, dit Ben Baruch

Donné à l’IEMJ en 2015 par son fils Joël Chalude, le fonds d’archives de Jacques Chalude, dit Ben Baruch, comprend plus de 440 documents, dont de magnifiques disques 78 tours peints, des partitions de liturgie et de chansons yiddish, ainsi que près d’une centaine d’affiches de concerts et de coupures de presse des années 1930 à 1980.

Né le 20 septembre 1914 à Staeiszyn, dans la région de Kalisz (Pologne), au sein d’une famille religieuse, Yitshak Zaludkowski et sa famille s’installent à Bruxelles en 1919. En 1940, peu de temps après l’invasion allemande de la Belgique, il s’exile en France et prend alors le nom de Jacques Chalude. Durant la guerre, il poursuit ses études de chant lyrique et se produit sur différentes scènes. A la fin de la guerre, de retour à Paris, il devient soliste à la Radiodiffusion française.

En 1945, engagé sous le nom de Ben Baruch au Habibi Club tenu par Sigmunt Berland à Paris, il interprète un répertoire composé principalement de chansons en yiddish et en hébreu. Mais à partir de 1952, il décide de privilégier le chant religieux et se produit comme hazzan, notamment à la synagogue Notre-Dame-de-Nazareth où il officiera jusqu’en 1976. Il s’éteint à Paris en 1997.

Au fil de sa carrière, Ben Baruch a embrassé différents styles musicaux : des airs d’opéra aux chansons yiddish de cabaret, de la liturgie juive polonaise aux airs ashkénaze consistoriaux.

Le montage vidéo « Ben Baruch à l’affiche », que nous vous proposons ci-dessous, retrace durant 4 mn la carrière de ce chanteur hors du commun à travers une sélection d’affiches, de musiques et de photographies.

Consulter la biographie de Ben Baruch

Accéder au fonds d’archives Jacques Chalude, dit Ben Baruch

Découvrez les disques peints de Ben Baruch

Ecouter l’émission de radio Jacques Chalude, dit Ben Baruch : l’artiste aux multiples facettes

Acheter le coffret « Musiques juives dans le Paris de l’après-guerre- Elesdisc 1948-1953, coll Archives, vol. 1 à 6.

Ben Baruch à l’affiche

Vous aimerez aussi

Tsuzamen – Sirba Octet

Cet album est un formidable témoignage d’espoir : celui des juifs, des Arméniens, des tziganes dont le Sirba Octet a…

Fonds Jacinta

Déposé à l’IEMJ en mai 2022 par l’artiste, le fonds d’archives de Jacinta comporte une quarantaine de photographies, de sa…

Jacinta, entre chansons yiddish, judéo-espagnole et tango

Dans la série « Parcours de vie », découvrez la personnalité attachante de Jacinta, une interprète d’origine argentine qui chante…

Jacinta, une vie en chanson

Découvrez une sélection de chansons yiddish, judéo-espagnoles, argentines et française de Jacinta, une artiste à la voix d’or