Simha

Un film de Jérôme Blumberg, produit par Gabriel Chabanier (Le Miroir, Cinaps TV et CNRS Images)

Né en 1930 à Düsseldorf, Simha Arom a dû fuir l’Allemagne nazie avec sa famille après la ‘nuit de cristal’ (1938). Durant l’été 1944, il parvient, après avoir traversé à pied les Pyrénées, à rejoindre la Palestine. Devenu cor solo de l’Orchestre symphonique de Jérusalem, il part en 1963 en République centrafricaine pour y créer une fanfare.
Fasciné par les musiques traditionnelles de ce pays, il consacrera le reste de sa vie à décrypter les principes qui gouvernent ce patrimoine ainsi que ceux de bien d’autres régions du monde. Jérôme Blumberg filme le travail de Simha Arom depuis 1990.

Ce film sensible et fascinant présente le parcours d’un homme qui délivre plusieurs leçons : leçon de vie, face aux turpitudes de l’histoire, et leçon d’ethnomusicologie. Simha Arom, dont les premiers contacts avec la musique ont eu lieu dans l’enfance par le chantre à la synagogue, a été et reste le maître d’une génération d’ethnomusicologues travaillant sur diverses traditions, et parmi eux Hervé Roten, directeur de l’Institut Européen des Musiques Juives et spécialiste de liturgie juive.

L’Institut Européen des Musiques Juives et l’Association Yuval ont eu le plaisir de soutenir ce projet.

Voir un extrait du film

Simha, un film de Jérôme Blumberg, produit par Gabriel Chabanier (Le Miroir, Cinaps TV et CNRS Images, 2016)

Vous aimerez aussi

Sephardic Pizmonim Project

Archives musicales numériques de la communauté séfarade d'Alep

Léon Algazi (1890-1971), un pionnier des musiques juives en France

Dans la série « Parcours de vie », Jacques Algazi (1934-2021) nous dévoile la vie de son père, Léon Algazi…

Heichal Menachem

(New York, Etats-Unis) Site Loubavitch donnant accès à plus de 500 nigounim traditionnels écoutables en ligne !

Sefarad in the piano – Toni Costa

Inspiré par la poésie populaire judéo-espagnole, le jazz, la musique ancienne et les rythmes populaires du flamenco, le pianiste Toni…