Waks – Yiddish Voices

Dialogue avec des voix d'un monde naufragé

Ce projet, à la fois original et pointu, nous mène vers une expérimentation très émouvante, presque troublante. Puisant dans des sons enregistrés sur des rouleaux de cire entre 1928 et 1941 par Sofia Magid (1892-1954) et Moishe Beregovsky (1892-1961) et restés enfouis dans des archives pendant des décennies, les musiciens Inge Mandos (chant), Klemens Kaatz (piano, accordéon, harmonium d’Inde) et Hans-Christian Jaenicke (violon) entrent dans un dialogue défiant le temps avec des voix du passé.

Les voix de Nadyeshda, Khaim, Yeshaya, Fanya, Manya, Keyle, Fayvel, Basya, Rachmiel, Lifshe et Beyle, grâce aux arrangements subtils, prennent part au groupe, qui parvient avec sensibilité et créativité à une unité musicale avec ces enregistrements qu’il leur a fallu restaurer comme des trésors. On sent dans ce disque à la fois une tendresse immense pour ce matériau si fragile, parfois voilé de souffle, et une véritable liberté expressive. Le chanteur Efim Chorny fait aussi une apparition sur un morceau.

Le livret, comprenant des contributions du folkloriste Itzik Gottesman et de l’ethnomusicologue Diana Matut, fournit les paroles des chansons en yiddish translittéré, ainsi que leurs traductions en allemand et en anglais.

Commander le disque

cd_676_couv4.jpg

Vidéo de présentation du projet :

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…