Chants Malouf de Constantine

Cheikh Raymond

Cette anthologie paru chez MLP nous permet de redécouvrir le célèbre chanteur et oudiste algérien Cheikh Raymond, un maître incontesté de la musique arabo-andalouse.

Né à Constantine en 1912, Raymond Leyris, alias Cheikh Raymond, était juif et chantait en arabe. Grand artisan du renouveau de la musique arabo andalouse constantinoise, le malouf, il atteignit des sommets inégalés d’érudition et de puissance créatrice. Son assassinat le 22 juin 1961 déclenche le départ des Juifs de Constantine.

Ce double CD est une plongée dans le monde perdu du judaïsme algérien

Consultez la biographie de Cheikh Raymond
Consultez l’article sur le livre Cheikh Raymond – Une histoire algérienne
Ecoutez l’émission de radio de l’IEMJ consacrée à Cheikh Raymond
Voir le descriptif sur le catalogue en ligne Rachel.net

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…