Fonds Abbina-Diena

Musiques juives d'Italie

Soucieux de faire connaître le judaïsme italien et ses traditions musicales, assez méconnus, Gianni Diena, d’origine turinoise, a confié à l’Institut Européen des Musiques Juives un certain nombre de documents : CD, partitions et livres, venus enrichir un fonds d’archives musicales juives italiennes déjà présent, datant notamment de la période baroque (Rossi, Lidarti…).

Ces documents, en partie en langue italienne, mais également en anglais et en hébreu, témoignent de la richesse des traditions musicales italiennes, intimement liées à l’histoire des communautés juives qui vécurent dans la péninsule transalpine.

l_718_couv.jpgL’origine des Juifs italiens est variée. Selon Enzo Scotto, “Certains Juifs descendent des Juifs qui vécurent en Italie à l’époque de l’Empire romain. D’autres sont des Juifs ashkénazes qui, surtout au XIVe siècle, quittèrent l’Allemagne pour l’Italie. Au cours de ce siècle, les Juifs français [notamment provençaux] abandonnèrent la France, et à la fin du XVe siècle et au cours du XVIe eut lieu l’émigration sépharade de l’Espagne et le retour au Judaïsme des marranes d’origine espagnole. (…) D’autres Juifs, dans la seconde moitié du XVIe siècle provenant de pays musulmans, furent attirés par le nouveau port franc de Livourne, qui pendant deux siècles, fut la ville où les Juifs vécurent mieux que partout ailleurs.” (Les Juifs d’Italie -Israël Magazine, 14 février 2016)

l_720_couv.jpg l_719_couv.jpgLe fonds Abbina-Diena est composé de diverses publications portant sur les pratiques musicales juives, synagogales ou profanes, en Italie, tout particulièrement au 19ème siècle. Certains ouvrages portent sur des particularismes régionaux, tels que Musiche della tradizione ebraica in Piemonte – Le registrazioni di Leo Levi (1954) / Franco Segre – 2015, d’autres sur des thèmes particuliers, comme la mystique juive (Musica e canto nella mistica ebraica / Enrico Fubini – 2012).

cd_896_couv-2.jpgPar ailleurs, ce fonds est également constitué de CDs, illustrant l’histoire et les traditions musicales du peuple juif en Italie, tel le CD Chatan Ve KaIlah – Il matrimonio ebraico a Roma / Coro Ha-Kol, relatif à la cérémonie du mariage juif en Italie.

Enfin, ce fonds comporte des œuvres musicales contemporaines, notamment une partition manuscrite de musique de chambre pour soprano, acteurs et cinq instruments, écrite par Gilberto Bosco, “Il gioco delle sorti“, sur Esther et la fête de Pourim (accompagné d’un CD).

Ces archives sont désormais consultables sur le catalogue de nos collections (accéder au fonds Abbina-Diena) ou sur rendez-vous auprès de l’Institut Européen des musiques Juives (contact@iemj.org)

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…