Üsküdara – Fel shara – Terk in America – Et cetera

Histoire d’une mélodie turque qui a beaucoup voyagé

Üsküdara giderik’en est une chanson tirée d’une opérette turque de la fin du 19e siècle, qui a été traduite ou adaptée dans des dizaines de langues (judéo-espagnol, serbe, croate, grec, arabe, italien, hébreu…)

Selon la musicologue Judith Cohen [1]Une partie de ce texte est extrait du livret du CD de Judith Cohen, Dans mon chemin j’ai rencontré, paru en 1997 chez Transit. , Üsküdara giderik’en est une chanson tirée d’une opérette turque de la fin du 19e siècle. Une jeune fille se promène à Üsküdar (quartier asiatique d’Istanbul) et retrouve un mouchoir qui pense-t-elle, appartient à son amant. Elle le remplit avec des bonbons typiques. Toujours très populaire en Turquie, la chanson a été traduite ou adaptée dans des dizaines de langues (judéo-espagnol, serbe, croate, grec, arabe, italien, hébreu…), et est chantée aussi bien chez les juifs que les non-juifs dans des circonstances extrêmement variées (voir le documentaire Whose is this Song ?).

uskudar_partition.jpgEn Afrique du nord, la chanson qui mêle arabe, français, anglais, italien, est connue sous le titre de Fel shara. Dans cette version, l’amant se trouve mal traité par sa bien-aimée, qui le frappe avec son parapluie. L’air a tellement plu qu’il a été repris pour chanter plusieurs prières de Shabbat ou de pèlerinage.

Cette mélodie a également inspiré la musique klezmer américaine, avec une version enregistrée par Naftule Branwein en 1924 sous le titre de Der terk in America. Le terk – ou terkish – est une pièce à quatre temps aux consonances orientales jouée sur un rythme proche du syrtos grec, du tsiftetelli turc ou encore de la habaneira espagnole [2]Voir Michel Borzykowski, La musique klezmer en bref, http://borzykowski.users.ch/MCKlezmer.htm#terkish.
Enfin, la musique électro s’est également emparée de ce thème avec notamment la version revisitée d’Anakronic Electro Orkestra.

Terk in America : Tutoriel YouTube

Documents joints

References
1 Une partie de ce texte est extrait du livret du CD de Judith Cohen, Dans mon chemin j’ai rencontré, paru en 1997 chez Transit.
2 Voir Michel Borzykowski, La musique klezmer en bref, http://borzykowski.users.ch/MCKlezmer.htm#terkish

0:00
0:00